AGIR AVEC TACT et MESURE

Le système de santé est saturé

Vous n’êtes pas sans savoir que l’ensemble des ressources médicales du pays est sous tension, et encore plus lors des 2 semaines à venir afin de faire face à la vague de nouveaux cas COVID-19 qui déferle sur nos régions.

Les autorités sanitaires ont pris les devants en différant l’ensemble des activités médicales non urgentes dans les hôpitaux, les cliniques et les cabinets libéraux, en faisant appel au volontariat auprès des médecins à la retraite (dont un est décédé), des étudiants en médecine, des paramédicaux.

En dépit de toutes ces actions préventives les services des urgences, les services d’hospitalisation, les soins intensifs et les réanimations sont presque partout saturés.

Limiter les risques d’accident

Dans ces conditions et en raison de la dangerosité de la pratique de l’équitation notamment lors de séances de débourrage des jeunes chevaux et de séances d’obstacles ou de cross, nous demandons aux professionnels d’agir avec tact et mesure et d’adapter les séances d’entrainement au niveau technique des chevaux et de se limiter à un entretien physique adapté.
Évitez également de publier vos séances de jumping sur les réseaux sociaux.

Pensez au personnel soignant

Dans le cas où un professionnel se retrouverait aux urgences après une mauvaise chute lors d’une séance d’obstacles inadaptée, ou d’un débourrage périlleux, il serait difficile de faire admettre au personnel soignant d’occuper une place qui manquera à un patient malade du coronavirus.

Il faut savoir que les professionnels de santé sont amenés, dans certaines régions, à faire le « tri » des patients et de décider qui pourra, ou pas, bénéficier d’une place en réa.

Il en va de notre responsabilité de citoyen et de l’image de notre profession pour faire en sorte de limiter au maximum les risques d’accident.

Nous comptons sur votre compréhension pour agir avec TACT et MESURE,

 

Très Amicalement,

La Cellule COVID-19
ARCOP  –  CRE Occitanie